Utilisation réussie des MSK Tensiontech chez SABIC, Pays-Bas

En collaboration avec le constructeur de machines de Westphalie HAVER & BOECKER, NEWTEC BAG PALLETIZING (Illzach, France) et le partenaire néerlandais Ancra (Boxtel) , le spécialiste en suremballage de Kleve a pu fêter l'achèvement d'un projet réussi chez Saudi Arabian Basic Industries Corporation (SABIC) : en à peine huit mois, trois lignes de conditionnement complètes ont été installées à Geleen. Auparavant, 4 lignes exploitées pendant 40 ans ont été démontées. Dans le cadre du projet SABIC SLPO, des machines pour la mise en sacs, des palettiseurs, des housseuses et un système de chargement automatisé pour camion-remorques ont été mis en service avec succès pour toutes les lignes, trois semaines avant la date convenue.

Environ 1000 personnes (sur les 40000 collaborateurs au niveau mondial), travaillent actuellement dans les installations de SABIC sur le site de production à Geleen. L'usine s'étend sur environ 40 pour cent de la superficie du parc industriel Chemelot. Avec son siège européen et son site de production, le groupe saoudien est fortement représenté dans la province du Limbourg. A Geleen, un des cinq sites de production SABIC en Europe, des matières premières, telles que l'éthylène et le propylène, sont produites pour la production de divers plastiques de haute qualité, tels que le polyéthylène et le polypropylène. Avec la mise en œuvre du projet SLPO, la Direction de SABIC a souligné l'importance stratégique du site de Geleen pour l'avenir du groupe en Europe. La production journalière de plastiques de dimensions spéciales est de plusieurs milliers de tonnes (il s'agit d'une production 24h/24), ces matières sont ensuite déposées sur des palettes.

Avant-projets fin 2014

Fin 2014, la direction avait décidé de moderniser le site de production de Geleen et de le développer pour l'orienter vers l'avenir. "Au cours du projet, nous avons particulièrement veillé à ce que la productivité soit nettement augmentée par des emballages en forme de caissons facilement manipulables et palettisables, à ce que la sécurité de l'installation soit garantie à tout moment et à ce qu'un retour sur investissement soit obtenu le plus rapidement possible", souligne le directeur de projet Marc Beuten (SABIC). Après une procédure de sélection au printemps 2015 entre deux entreprises concurrentes, un marché avec HAVER & BOECKER et les fournisseurs concernés a été conclu. Le projet devait être achevé avec succès avant le 15 décembre 2015. "Les défis particuliers consistaient à développer l'installation en cours de fonctionnement, à maintenir les temps d'arrêt à un niveau aussi bas que possible et à exploiter une fenêtre de temps très courte pour tous les travaux de montage", rapporte le directeur des ventes MSK, Uwe Jonkmanns. Le coup d'envoi du projet sur place a été finalement donné en mars 2015 : tout d'abord, les installations existantes ont été démontées. De septembre à la mi-novembre 2015, les lignes d'emballage ont été installées et mises en service en parallèle de la production.

Emballage sous film avec une MSK Tensiontech

En matière d'emballage de palettes, SABIC misait sur la collaboration avec la société MSK Verpackungs-Systeme GmbH, située à Kleve, en Basse-Rhénanie : les spécialistes ont fourni l'emballage sous film pour les produits palettisés : il s'agissait ici de la housseuse MSK Tensiontech, comprenant la technique de convoyage et le logiciel de supervision MSK EMSY. "Dès la phase de planification, nous avons analysé les caractéristiques spécifiques du produit afin d'offrir la solution adéquate pour les propriétés d'écoulement de la matière", rapporte le directeur des ventes MSK, Uwe Jonkmanns. Nous attachons de l'importance à ce que les produits chimiques hautement sensibles soient emballés, transportés et entreposés de manière à ce qu'ils puissent résister aux intempéries". Il ne faut pas oublier non plus que le produit est exposé à des vibrations, à des chocs, à des changements de température, aux rayons UV, aux conditions d'exploitation rudes du fait des chariots élévateurs, avec des transbordements multiples. Une attention particulière est accordée à la sécurité de transport : le choix de la bonne méthode d'emballage et de la stabilité de la charge en résultant est déterminant pour que le produit et l'emballage forment une unité stable", informe Jonkmanns. La housseuse entièrement automatique MSK Tensiontech emballe différentes dimensions de produits avec une housse étirable. L'étirement du film est commandé pour chaque format, en fonction du sens longitudinal et du sens transversal de telle sorte qu'une sécurité optimale de la charge soit possible lors de l'utilisation de films plus fins. Le houssage stable sous plots fait du produit et de l'emballage primaire une unité de chargement stable.

Une solution propre et facile à entretenir

La tête des machines de houssage étirable du type MSK Tensiontech peut être abaissée à hauteur d'homme. Cela rend la maintenance plus simple et plus rapide car aucune échelle ni plateforme n'est nécessaire. Les rouleaux de film et les barres de soudure peuvent être remplacés sans problème grâce à un accès facile au niveau du sol et à des connecteurs simples. Pour la machine de houssage étirable MSK Tensiontech, il est possible de manipuler l'ensemble du film sans recourir à un dispositif hydraulique au dessus du produit. Les courroies crantées (en lieu et place des chaînes) entraînent par ailleurs un maniement propre, un entretien minimal et une faible usure. Grâce à une technique spéciale, la consommation en énergie est nettement inférieure à 0,07 kW par unité d'emballage, le tout dépend du produit et de la prestation, souligne Uwe Jonkmanns. Après le processus de houssage étirable, les palettes emballées sont transportées vers un convoyeur vertical par le biais de la technique de convoyage MSK et sont soulevées d'une hauteur de 600 mm à 1,80 m. Ensuite, deux palettes sont positionnées l'une à côté de l'autre via la technique de convoyage MSK. Elles sont ainsi prêtes pour être chargées sur semi-remorque.